Seth Kikuni Masudi sort de son silence pour tacler de nouveau le pouvoir en place !

Les réactions fusent de presque partout après l'annonce, par le ministre près du président de la République, du lancement des activités pour commémorer la première année de l'alternance pacifique au sommet de l'état. 


Dans le lot de réactions registrées sur ce sujet, il y a notamment celle de Seth Kikuni, candidat perdant à la présidentielle de l'an dernier. Ce dernier digère cette option prise par le gouvernement en place sous l'ère de Félix Tshisekedi. 

En effet, l'ancien candidat président de la République, fait savoir que le pouvoir en place compte prouver " à tout prix " qu'il y a eu alternance entre le nouveau et l'ancien président de la République. 

Dans un tweet, Kikuni tire à boulet rouge sur les initiateurs de cette idée. « S’ils tiennent à nous prouver à tout prix qu’il y a eu alternance, c’est parce que au fond d’eux-mêmes ils savent qu’il n’y a eu rien de tel. Pour nous, le 24 janvier marquera désormais le jour où le FCC à débarrassé l’opposition de ses maillons faibles (UDPS et UNC) », écrit-il.

Il a ensuite ajouté que le peuple congolais considère la journée du 24 janvier comme le jour où le Front Commun pour le Congo “FCC” de Joseph Kabila a débarrassé l’Union pour la Nation Congolaise “UNC” et l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social “UDPS”, de l’opposition.

Pour sa part, l’ex candidat à la présidentielle, Noel Tsiani Mudiamvita a vertement critiqué l’idée d’un billet collector pour cette journée.

« Une de nombreuses bêtises nationales. On n’a pas besoin de telles bêtises même avec une monnaie discréditée et qui ne vaut plus rien. Comment la Banque Centrale du Congo et le Gouvernement de la RDC peuvent descendre si bas en plein 21e siècle ? J’ai envie de me suicider », a-t-il réagi.

Commentaires