commémoration de la Journée du 24 janvier 2020 : le chef de l'état Félix Tshisekedi se prononce !

Les réseaux sociaux se sont enflammés, ces derniers jours, pour fustiger les dépenses « pharamineuses » de la célébration de l’an 1 de l’alternance démocratique à la tête du pays. Même dans les rangs de la coalition au pouvoir, ce projet ne passe pas !


Comme jamais, le président Félix Tshisekedi se retrouve dos au mur dans un projet de festin proposé par son ministre près le Président de la République, André Kabanda Kana, pour commémorer la première année d’alternance démocratique et pacifique à la tête du pays. Coût des festivités : 6 millions de dollars ! Et avec à la clé, l’impression d’un billet collector frappé à l’effigie de Félix Tshisekedi et Joseph Kabila, deux acteurs clés de cette alternance. Ce qui a fait bondir plusieurs Congolais, estimant que ces dépenses sont une « gabegie financière » pendant que l’Etat est confronté à des vrais problèmes, notamment sécuritaire et sanitaire. Et même l’idée de l’impression de ce billet de 10. 000 francs congolais – sans valeur fiduciaire – est aussi très contestée.

Dans sa communication, lors du Conseil des ministres de ce 20 décembre 2019, Félix Antoine Tshisekedi a instruit que cet événement historique soit organisé avec la plus grande sobriété.

Il n’a jamais été question, tenant compte de nos maigres ressources et de la situation de précarité que vivent beaucoup de nos compatriotes, de consacrer à cette commémoration un budget exorbitant de six millions de dollars américains. Cet événement historique sera organisé avec la plus grande sobriété”, a précisé le chef de l’Etat. 

Le gouvernement central qui devait décaisser la somme de 6 millions de dollars américains pour les activités festives de cet anniversaire de l'alternance "pacifique et démocratique" survenue au sommet de l'État, pourrait modifier ce projet dispendieux.

Commentaires