C’est officiel ! Le MRC se désolidarise de Célestin Djamen !

Ce serait actuellement l’un des personnages politiques les plus controversés au Cameroun.
Dénigré par ses propres camarades de parti, Célestin Djamen multiplie pour sa part les sorties médiatiques qui fâchent.
Ses propos lors de son dernier passage à la télé dans le cadre de l’émission ‘’ Entretien avec…’’, lui vaudront d’ailleurs sa mise en rade officielle.

Célestin Djamen ne décolère toujours pas, après avoir vu son rêve de devenir maire tomber à l’eau, quand le MRC a annoncé le boycott des élections municipales et législatives du 9 février 2020.
Aujourd’hui encore, il ne cesse de déverser sa bile sur le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, et ce, même en mondovision.

En effet, invité hier sur STV, l’ancien militant du SDF a de nouveau tiré à boulets rouges sur son parti.
‘’ Je persiste et je signe cette décision de ne pas participer aux élections est une erreur. L'erreur est humaine. (...) Je ne veux pas voir mon parti confiné dans l'opposition, je veux voir le RDPC dans l'opposition ‘’, a fulminé le secrétaire national aux droits de l’homme du MRC.

De quoi faire réagir dare-dare le MRC.
‘’ Afin que nul n’en ignore. Le Senacom-MRC n’a mandaté personne ce jeudi soir sur la chaine de télévision STV ‘’,a indiqué Sosthène Médard Lipot, .
'' Mal communiquer, c’est suicidaire. Le MRC est aussi un atelier de communication politique : tous nos communicants officiels sont dûment mandatés, sur la base de nobles objectifs à atteindre, au profit du peuple camerounais, dont les aspirations profondes sur les plans économique, sociopolitique et culturel doivent être clairement exprimées (…)
Les médias sérieux, et les professionnels des médias compétents, ont donc l’insigne honneur d’obtenir des intervenants aguerris, des Porte-paroles sérieux du discours politique du MRC ‘’ a tenu à préciser le Secrétaire national à la communication du MRC.

 



Commentaires