CACH et FCC: Que faut-il retenir de la rencontre Tchisekedi-Kabila ?

Adversaires politiques, mais pas ennemis tout de même, les deux patrons ont partagé plus de quatre heures de temps ensemble afin de débattre sur plusieurs points de discordes. Toutes les indiscrétions s'accordaient à dire que les relations entre les deux ne pouvaient être cordiales. Selon Vital Kamerhe, chargé de faire le compte rendu de cette rencontre les deux hommes politiques se seraient crachés leurs vérités. 

«…Les deux personnalités ont constaté qu’il y avait réellement un malaise dans le fonctionnement de la coalition, malaise dû essentiellement aux malentendus, à certains agissements, à certaines sorties médiatiques inappropriées dans les deux camps et à des incidents à l’égard des personnalités FCC à certains postes frontaliers» Explique Kamerhe.

En y regardant de plus près, ce message est à décortiquer disgracieusement afin de comprendre qu'en réalité les deux auraient laissé aboyer leurs "Chiens méchants" afin de se charger du gros du travail et semer la zizanie dans l'environnement politique. Pour autant après tout ce tohu bohu, Tchisekedi et Kabila auraient tenté de réparer les torts et rabrouer ces "Chiens méchants" pour ainsi dire "rétablir l'ordre". «Tout en regrettant ces comportements, les deux personnalités ont dissipé le malentendu et pris l’engagement à remettre tout en œuvre pour que ces genres d’agissements déplorés ne se reproduisent plus». Dixit Kamerhe.

Affaire à suivre de plus près !