6 mois après la mort d'Amadou Gon, son fils rompt le silence et fait des révélations.

Le Premier ministre ivoirien Amadou Gon Coulibaly, 61 ans, est décédé mercredi 8 juillet à Abidjan, six jours après son retour de Paris, où il a subi une intervention chirurgicale au niveau du cœur. Une nouvelle qui a avait plongé le peuple ivoirien dans une immense tristesse. Six mois après cet événement malheureux, son fils est enfin sorti de son silence pour faire des révélations.


Ce vendredi 08 janvier 2021, ça fera 6 mois que le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly n'est plus. Son fils Souleymane Sakrou Gon Coulibaly a donc profité de cette occasion pour lui rendre un vibrant hommage. 

Selon lui, "6 longs déjà Baba...Et tes fidèles sont toujours là...Certains sont bafoués, humiliés, traqués, rabaissés, tantôt par jalousie ou par désir pur de faire disparaître ton nom ou tes traces...

A en croire ses propos, l'œuvre de son père défunt est certes ancrée dans les mémoires mais risque au beau jour de connaître une autre tendance car tous ne l'aimaient forcément de son vivant. 

Il ajoute : " Mais c’est zéro!! Faites-nous tout ce que vous voulez ! Mais on ne changera rien! Tu peux dormir tranquille Baba ! La marche ne va jamais s’arrêter quelque soit les embûches."

Rappelons qu'après le décès de son filleul, le président Alassane Ouattara a décidé de se présenter à l'élection présidentielle d'octobre 2020. Une candidature qui a été jugée anticonstitutionnelle par l'opposition ivoirienne. Par conséquent, le pays a été le théâtre de violences meurtrières.