Explosion du budget : Les dépenses de la présidence passeront de 159,8 à 254,7 millions $ en 2022 !

Les allocations budgétaires de la Présidence de la République vont connaître un accroissement spectaculaire d’après le projet de loi de finances 2022 déposé à l’Assemblée nationale le 15 septembre par le Premier ministre Jean Michel Sama Lukonde.

D’après ce dossier, les allocations budgétaires passent désormais de 312 milliards FC (159,8 millions $) à 531 milliards FC (254,7 millions $), soit une augmentation de 94,9 millions (37,2%).

Toutes les lignes budgétaires ont explosées. Le fonctionnement de l’institution est à 271 milliards FC (130,1 millions $) contre 125 milliards FC (62,5 millions $) arrêtés en 2021, soit 67,6 millions $ (51,9%). Les rémunérations sont passées aussi de 174 milliards FC (87,4 millions $) à 226 milliards de francs congolais (108,6 millions $), soit un accroissement de 21,2 millions $.

Par ailleurs, les interventions économiques, qui sont en fait un prolongement du fonctionnement, ont connu aussi une hausse. 3 milliards FC en 2022, contre 317 millions FC en 2021.

Pour rappel, dans le cadre d’exécution de la loi de finances 2021, un rapport de fin août du ministère du budget affirme que la présidence a épuisé ses crédits budgétaires. Selon la note d’information du ministère du budget de fin Août, 483 milliards de FC (241,9 millions $) ont été dépensés sur les prévisions annuelles de 319 milliards FC (159,8 millions $) votées par le Parlement, soit 151,3%.