Urgent ! Des mineurs incarcérés à la prison centrale de Kindu en situation « sanitaire critique » !

L’alerte a été donnée par l'Association des défenseurs des droits de l'homme et de l'encadrement de la jeunesse. En effet, elle dénonce la « situation sanitaire déplorable », des enfants mineurs dans la prison centrale de Kindu au Maniema. 

Le Président de l’association, Ferdinand Ngumbi a fait savoir mercredi 29 septembre qu'il existait parmi ses enfants un mineur, « qui est dans un état critique », alors qu’il nécessite des soins appropriés.  

« Nous avons une douleur de passer aujourd'hui à la Radio Okapi pour alerter les autorités ainsi que les organisations de la protection des droits de l'homme et les droits de l'enfant, sur la situation qui prévaut dans la prison centrale, précisément au quartier spécial des mineurs. Là, nous avons trouvé parmi les mineurs, ceux qui sont malades, mais ils n’ont pas accès aux traitements. Peut-être aujourd'hui ou demain, on risque d’enregistrer des morts », a alerté Ngumbi Ferdinand. 

Il n’a toutefois pas donné le nombre d’enfants malades au sein de la prison. Il plaide pour le renforcement du tribunal pour enfant : 

« Que les autorités provinciales s’occupent d'abord du tribunal pour enfant. Comment on peut laisser ce tribunal fonctionner sans aucun moyen, sans financement ? Ce qui fait que, les enfants restent plus longtemps en détention. Ces enfants ont besoin d’être protégés ». 

Il ajoute que le manque des latrines qui sont inondées, affecte également la santé des détenus.  

Ces informations sont corroborées par Paul Ilunga Lukengo, le directeur de la prison centrale de Kindu. Lui aussi, en appelle à l’intervention des autorités et des personnes de bonne foi.