Grosse bagarre entre Molaré et Debordo autour de la villa de Safarel Obiang.

Molaré n'a pas tardé à répondre à Debordo Leekunfa qui a sévèrement critiqué la villa offerte à Safarel Obiang, grand lauréat du l'édition 2019 du Prix international des musiques urbaines et du Coupé décalé (Primud 2019).



Certains observateurs estiment que cette villa n’est pas à l’image de l’artiste tandis que  d’autres pense qu'elle ne peut pas coûter 40 millions de Fcfa.


"Mory, dis à tes associés de l’immobilier de respecter les artistes ivoiriens. Discute bien avec eux. C’est quoi cette humiliation ? Les autres pays comme le Congo nous regardent. Demain, ils vont se moquer de nous. J’en suis sûr. Ivoiriens, vous vendez mal vos artistes surtout. C’est quoi cette maison en carton (…) Respectez vos artistes. Copiez un peu sur le Nigeria. Tu donnes ça à Davido, ce sont ses chiens qui vont dormir dedans. Ça là c’est maison de 500 mille FCFA. En plus, dans un village", a craché le Mimi.

Une déclaration qui n'a pas manqué de faire réagir Molaré : "Debordo, je vais parler avec mes partenaires, mais tu restes tranquille et tu ne les insultes pas. Eux au moins, ils ont donné une maison. C’est pas credit, c’est pas une obligation et aucun Award dans le monde ne donne maison ou quelque chose à quelqu’un."


 Poursuivant, il ajoute : "Et en plus, ils ont décidé de bien finir les maisons. Maintenant, combien de tes collègues ont maison ou même terrain ? Voilà !"

"J’encourage le promoteur qui nous offre des maisons à continuer à le faire, parce que pour l’instant, on a vu personne offrir même sicobois à quelqu’un ici. Maison en carton, tu es sérieux là ? Respecte les efforts déjà", a soutenu Molaré.