Dernière minute ! Le Procureur lève l’assignation à domicile de Matata Ponyo !

 

L’ex-Premier Ministre de la RDC vient de recouvrer la liberté, après avoir été placé en résidence surveillée depuis quarante huit heures.
L’annonce vient d’être faite par le Procureur Général près la Cour constitutionnelle. Toutefois, dans le viseur de la justice, Matata Ponyo est encore loin d'être sorti de l'auberge.

 

Dans le viseur de la justice congolaise suite à la levée de son immunité parlementaire, Matata Ponyo avait été assigné à domicile par le Procureur Général près de la Cour Constitutionnelle.
C’est ce dernier qui a finalement pris la décision de lui rendre la liberté ce jeudi 15 juillet 2021.

« L’ancien Premier ministre Matata Ponyo Mapon n’est plus en résidence surveillée. Le parquet général près de la Cour constitutionnelle en a décidé ainsi ce mercredi soir. Il est rentré à son domicile sans être accompagné par des policiers », a confirmé Me Laurent Onyemba à l’AFP, l’un de ses avocats.

Poursuivi dans l’affaire de la Zaïrianisation concernant le dédommagement des commerçants étrangers, le sénateur Matata Ponyo avait le mardi 13 juillet obtenu du magistrat instructeur du dossier une autorisation d’assignation en résidence surveillée.

Pour certains membres de la classe politique, Matata Ponyo est victime d’un acharnement commandité par le gouvernement de Felix Tshisekedi.
Ex-allié de Joseph Kabila, il serait devenu l’homme à abattre pour le régime en place.