Affaire enfants congolais kidnappés par les chinois à Lualaba : ‘’ "Un simple mensonge", Zhu Jing

Depuis quelques jours, la rumeur selon laquelle 73 chinois auraient été interpelés à Lualaba, province du Sud de la RDC, pour les faits de kidnapping de mineurs, s’est répandue comme une trainée de poudre. Face à ces allégations jetant le discrédit sur les ressortissants asiatiques résidant au pays de Felix Tshisekedi, l’Ambassadeur de la Chine en RDC a fait publier un démenti.

 Zhu Jing, Ambassadeur de la République populaire de la Chine en République démocratique du Congo a battu en brèche les accusations de prises d’otage d’enfants qui éclaboussent ses concitoyens.

A l'en croire, la photo, qui circule sur la toile est une photo prise dans le cadre d'une autre affaire et n'a rien avoir avec le kidnapping des enfants. Zhu Jing a, par ailleurs, annoncé que la société chinoise victime de cette diffamation a saisi la justice contre l'auteur de ces fausses nouvelles.

Il a aussi tenu à préciser que la plupart des vidéos, images de ce genre ternissant l'image des chinois, ne reflètent nullement des faits avérés les faits.

Il a souligné, que le gouvernement chinois a toujours demandé, aux sociétés chinoises de respecter les lois du pays dans lesquelles elles sont implantées.

Notons que la présence des chinois dans certaines parties du pays certains fait souvent l’objet de débats controversés au sein de l’opinion publique.
En effet, certains dénoncent l’accaparement des terres, et l’exploitation des populations autochtones par les entrepreneurs venus du pays de Xi Jinping.