Verdict ! Affaire proxénétisme : Le couple chinois condamné à 10 ans de prison ferme

Epilogue de l’affaire de réseau de proxénètes démantelé dans la commune de Gombe.
Le Tribunal de Grande Instance Kinshasa Gombe a condamné en flagrance, jeudi 18 novembre 2021, deux ressortissants chinois à 10 ans de prison , 8 autres à payer une amende de 1.000 USD pour séjour illégal sur le sol congolais et 22 ont été acquittés.

10 ans de prison, c’est la peine maximale retenue contre YE JING PARG ainsi que sa compagne LIU YU, respectivement responsable et gérante de l’hôtel situé au numéro 4 de l’avenue des Orangers dans la commune de la Gombe où étaient logées ces jeunes filles chinoises exploitées à des fins sexuelles.

Toujours dans le même verdict, le chef de bureau aux Affaires Etrangères Bernard Bula a également écopé de 10 ans de prison pour usage de faux en écriture. Il est accusé d’avoir aidé ces chinoises à obtenir des visas de courtoisie avec plusieurs entrées en RDC en marge avec la législation congolaise alors qu’à leur arrivée à Kinshasa, elles détenaient des visas de tourisme.

Pour rappel, la ville de Kinshasa avait été alertée en début de cette semaine par une opération de démantèlement, par la Police Nationale Congolaise, d’un réseau des prostituées chinoises dans la commune de la Gombe. Arrêtées et conduites devant la Justice, toutes les personnes concernées, jugées en procédure de flagrance, ont dû répondre de leurs actes et recevoir des sanctions.