FER : Accusé d'avoir détourné plusieurs milliards, Diaby Lanciné brise enfin le silence et répond à Saïd Penda.

Coup de tonnerre ! Le journaliste camerounais Said Panda a dans un article paru sur le site d'informations Abidjaninfos, lancé de très graves accusations contre Diaby Lanciné. A en croire ses propos, l'ancien directeur général du Fonds d'entretien routier (FER) aurait détourné au moins 33 milliards de CFA ce qui aurait conduit à son limogeage par le président Ouattara. 


Accusé d'avoir détourné plusieurs milliards de FCFA, Diaby Lanciné par la voix du Collectif de Juristes et Citoyens pour Diaby Lanciné (CJCDL), a tenu à répondre à Saïd Penda.


Selon le collectif, l'article de ce journaliste camerounais, " est truffé de mensonges et a un seul et unique but : salir la réputation et l'image de Monsieur Diaby Lanciné, ancien DG du FER ".


 "Dans votre campagne de démolition de l'image de Monsieur Diaby Lanciné, vous Saïd Penda, vous annoncez une dette fictive de 35 milliards de FCFA dans les livres du FER, somme que Monsieur Diaby Lanciné pourrait détourner vers un compte personnel avec la complicité de la BGFI. La réponse à cette énième allégation mensongère est que la BGFI a bel et bien confirmé le solde de la dette des 80 milliards FCFA, qui était de 35 milliards FCFA au 31 décembre 2020. L'encours du crédit indiqué dans le courrier de confirmation de la Banque BGFI ne prend en compte que sa part de dette dans la syndication. Cher Saïd Penda mettez donc à jour vos informations et veillez prendre des cours en finances avant de parler de montage financier fictif. Et puis détourner 35 milliards Fcfa, et être assis tranquillement chez soi, sous le régime du Président Alassane Ouattara. " a clarifié le collectif.