Grosse bourde ? Le Président Félix Tshisekedi appelé à démissionner suite à ce discours jugé ‘’ dangereux ‘’

Le récent discours tenu par le président Félix Tshisekedi à Lodja, dernière étape de sa tournée au Kasaï, est au cœur débats passionnés au sein du landerneau politique congolais.
Interpelé au sujet des actes de corruption et de megestion enracinés en RDC, le chef de l’État a fait comprendre à l’assistance en lingala de manière approximative que la RDC se trouvait dans un état d’agonie et qu’il y avait plus rien à détruire.
Des promos qui n’ont pas manqué de choquer une certaine frange de l’opinion publique.

 

Suite aux propos du Président Félix Tshisekedi, Prince Epenge, un des communicateurs de Lamuka, s’est vivement indigné et a lancé un appel pour la démssion du Chef de l’Etat.

D’après ce communicateur, les propos utilisés par le Chef de l’état appellent à une forme de résignation.  

« Ce sont des propos extrêmement graves et dangereux. D’où vient plus de 50 millions qu’il a offert aux députés sous forme de Jeep, d’où vient l’argent détourné pendant son programme de 100 jours », s’est-il interrogé.

Et de poursuivre :  » Le message qu’il a voulu lancer à la population c’est de n’espérer rien de lui parce que le pays a été détruit depuis longtemps. Il doit tirer les conséquences. Félix Tshisekedi doit démissionner…Ce n’est pas le Congo qui est détruit, mais il faut changer l’homme politique congolais »

Dans le lot de réactions, la sénatrice Francine Muyumba s’est inscrite en faux contre les propos du chef de l’État.

« Congo ekufa te M. le Président, ça fait mal. Une dose du patriotisme svp, tout sauf ça. Un Président ne devrait pas dire ça. Il y a lieu de présenter des excuses à la Nation.

Nous sommes une Nation débout et plein d’espoir. Notre génération continue à se battre pour le Congo », a-t-elle réagi sur son compte Twitter.

Le chef de l’état projette, dans les prochains jours, une tournée dans d’autres coins de la RDC.