Très bonne nouvelle pour Assane Faye, l'homme qui a renversé un seau de riz dans le TER.

Ouf de soulagement pour Assane Faye, l’homme qui avait renversé son seau contenant des restes de riz dans le TER. Il a été finalement libéré après son face-à-face avec le procureur. Son dossier a été classé sans suite.


Tout a débuté le 5 janvier dernier lorsque que dans la ferveur des 15 jours de gratuité de l'inauguration du TER, le mis en cause a, par « inadvertance », renversé son seau contenant des restes de riz et a sali le tapis d'une des cabines toutes neuves du nouveau bijou de Macky. Un fait qui sera qualifié, « d'acte de sabotage délibéré, voire de « crime de lèse-majesté », rapporte « L’Observateur ».

Domicilié à Keur Mbaye Fall, le mis en cause, qui est en service au Port de Dakar, a été cueilli, le week-end, chez lui, avant d’être placé en garde à vue à la gendarmerie de Faidherbe.

Face au parquet, Assane Faye a clamé son innocence, soutenant que le seau a été renversé lors d’une bousculade dans le TER.