Plus de 80 pêcheurs congolais arrêtés en Ouganda

La marine ougandaise a arrêté plus de 80 pêcheurs congolais pour « pêche illicite dans les eaux territoriales ougandaises ».

L'annonce a été faite par la Fédération des pêcheurs individuels du Lac Edouard.

Le coordonnateur de cette organisation, Josué Mukura, plaide pour la réglementation de la pêche sur ce cours d’eau que se partagent la RDC et l’Ouganda. Il souhaite aussi « l’assainissement du lac des activités de pêche illicite » côté congolais. 

"Nous demandons que le gouvernement congolais puisse intervenir, pour la libération de ces pêcheurs-là avec leur matériel de pêche. Mais aussi que les deux gouvernements se mettent ensemble pour baliser d’abord la frontière, puisque la limite naturelle, la rivière Ishasha à Kagezi, a été déplacée par les Ougandais. Et voilà maintenant aujourd’hui, la limite est vers Tchapa, à l’intérieur de notre pays.

Il faut que le gouvernement congolais, avec l’ICCN et autres services étatiques, de voir comment règlementer la pêche au niveau du Lac Edouard côté congolais pour permettre la reproduction des poissons, et augmenter la capture. Du fait que la carence des poissons du côté congolais, à la suite d’une mauvaise gouvernance, influence les pêcheurs à faire la poursuite des poissons vers l’Ouganda. Ce qui occasionne leurs arrestations et saisie des leur matériel régulièrement", a-t-il indiqué.